Vie quotidienne : Carte grise, version motocyclette

Depuis deux jours, c’est l’esprit tout à fait tranquille que je circule à Phnom Penh fièrement juché sur mon superbe et tout nouveau scooter (à peine 300 bornes au compteur !).
Les premiers jours suivant l’achat, je m’inquiétais à la vue de la moindre chemise bleu clair de fonctionnaire de police de la circulation, car en effet je n’avais pas encore eu ma plaque d’immatriculation, et je m’attendais à me faire arrêter à tout instant sur le bord du trottoir, pour subir un interrogatoire en règle et tarifé, et tenter de justifier de l’absence de la plaque minéralogique règlementaire (notez que la plaque, en khmer, se dit [phlak] ផ្លាក – ce n’est bien sûr pas un hasard, puisqu’il s’agit de la transcription phonétique du mot français…)
Grâce à l’intervention (tarifée) d’un mystérieux « facilitateur », j’avais réussi à faire apposer ladite plaque (voir ici, à l’épisode précédent les explications correspondantes) en me rendant en sa compagnie à la « Direction des travaux publics et des transports ». Notez que la formalité comprend également un épisode de prise de votre portrait, car votre photographie devra être apposée sur le justificatif dont je parle un peu plus bas.
Je m’étais aussi occupé de payer la police… d’assurance pour être couvert en cas de vol ou d’accident.
Mais je n’avais toujours pas l’esprit tranquille, car il me manquait encore un document dont la présentation est exigée en cas de contrôle policier : la carte grise ! Et gare à vous si vous n’êtes pas en mesure de présenter ladite carte !
En réalité, une fois que vous avez obtenu la plaque d’immatriculation, l’obtention de la carte grise n’est plus qu’une affaire de patience : il vous faudra patienter un mois entier, puis retourner à la Direction susmentionnée, muni de votre pièce d’identité et du récépissé qui vous a été remis lors de l’épisode de la fixation de la plaque. Demandez au comptoir des renseignements, on vous dirigera vers la salle dans laquelle les cartes grises sont remises.
Placez le récépissé dans la boîte métallique accrochée devant les fonctionnaires chargés de distribuer les plaques, et attendez l’appel de votre nom. Le précieux document vous sera remis. Il s’agit d’une carte plastifiée de format carte de crédit, comportant au verso les informations concernant le véhicule (marque, modèle, cylindrée, couleur, numéros de moteur de châssis) et le propriétaire (nom et prénom, adresse), ainsi que la photo de ce dernier.
Je lis sur le site Techno-science la définition suivante : « La Carte grise est le nom donné couramment en France à la carte d’identité (…) d’un véhicule automobile. » (voir ici) C’est exactement le nom que la carte grise porte en khmer : ប័ណ្ណសម្គាល់យានយន្ដ (ប័ណ្ណ carte, សម្គាល់ [s’orthographie parfois សំគាល់] identification, យាន véhicule, យន្ដ motorisé [le ្ដ ne se prononce pas]). Amusant, n’est-ce pas ? Peut-être pas, mais ce qui est vraiment amusant, en revanche, c’est que la boîte métallique dans laquelle j’ai posé mon récépissé était identifiée par une étiquette portant les mots កាតគ្រី, ce qui est bien entendu la transcription khmère du mot français « carte grise » ! Au Cambodge, dans la vie quotidienne, personne ne parle bien sûr de « carte d’identification de véhicule motorisé », tout le monde dit « cat kri »…
(PS : Le service de la Direction des travaux publics et des transports qui s’occupe de la délivrance des plaques et cartes grises des motocyclettes se trouve à environ 500 mètres à l’ouest du marché O’Russey, rue 211, entre les rues 182 et 156.)

Advertisements
Cet article, publié dans Vie quotidienne, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s