Vocabulaire: Kep – seconde partie

Voici donc le second épisode lexical consacré à Kep-sur-Mer…
Lorsque vous consultez la page khmère de Wikipedia consacrée à Kep (ici), les sites touristiques conseillés sont, dans leur ordre de présentation, les suivants :
Koh Tonsay (កោះទន្សាយ, connue par les Anglophones sous le nom de « Rabbit Island », littéralement « île aux lapins » ; កោះ île, ទន្សាយ lapin, ou lièvre)
Cette île se trouve à environ 4,5 km au sud-ouest de Kep. Cette île possède deux plages de sable. Ici, la mer est peu profonde, de sorte que c’est un site de plongée où l’on peut admirer des coraux (ផ្កាថ្ម, littéralement des « fleurs » ផ្កា de « pierre » ថ្ម), des algues (សារាយ algue) ainsi que de nombreuses espèces marines, qui attirent de nombreux chercheurs intéressés par l’écologie (បរិស្ថានវិទ្យា) locale. L’auteur de la page de Wikipedia explique qu’en fait, le nom de l’île n’est pas dû à une prolifération de rongeurs aux longues oreilles, mais à la déformation du nom original de l’île, qui était Koh Râmsay (កោះរំសាយ, littéralement « île de la dispersion » : un ancien souverain y aurait dispersé son armée, avec laquelle il s’était réfugié sur l’île pour échapper à ses ennemis).
Est encore citée sur Wikipédia l’île de Koh Pot (កោះពោធិ៍, littéralement « île aux figuiers des pagodes » ; ពោធិ៍ est le nom khmer du figuier des pagodes, Ficus religiosa), qui paraît-il est superbe et plaît beaucoup aux adeptes de l’écotourisme (អេកូទេសចរណ៍ ; vous remarquerez, avec amusement peut-être, que ce mot se compose de la transcription phonétique du préfixe « éco- » – អេកូ – et du mot khmer qui signifie « tourisme » : ទេសចរណ៍). L’île possède aussi une belle plage de sable. Sur l’île habitent une cinquantaine de familles de pêcheurs (អ្នកនេសាទ ; អ្នក est ici un préfixe utilisé pour constituer des noms désignant des personnes à partir de verbes et que l’on pourrait presque traduire par « celui qui » ; នេសាទ signifie « pêcher »).
Parmi les autres sites touristiques de Kep, Wikipedia cite encore un ensemble des trois collines appelé Phnom Sarsear (ភ្នំសសៀរ), où se trouvent des grottes naturelles réputées pour leur beauté, dont la « grotte du roi à l’éléphant blanc » (ល្អាងស្ដេចដំរីស), qui servit de décor au tournage de plusieurs films.
Il faut noter aussi que Kep est située non loin de la ville de Kampot (កំពត), célèbre pour son poivre (ម្រេច), bien sûr, mais aussi pour le mont Bokor (ភ្នំបូកគោ), qui abrite une station de montagne et a été rouvert aux touristes il y a peu.

Publicités
Cet article, publié dans Vocabulaire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s