Proverbes : Histoire de bananier…

Ce matin, nous avons sacrifié l’un des bananiers qui ont poussé par hasard dans notre jardin. La raison ? Il a fini de remplir son office, puisqu’il nous a donné quelques magnifiques régimes de bananes ! Il faut savoir en effet que la vie du bananier, qui n’est pas un arbre à proprement parler, mais une plante herbacée, est éphémère : on l’abat une fois qu’il a porté ses fruits (et au Cambodge, on récupère par la même occasion son cœur, utilisé principalement dans la préparation de soupes).
Cela m’a fait penser à un proverbe khmer où l’on décrit justement ce fait :
ចេក​ស្លាប់​ព្រោះ​ផ្លែ។
Littéralement : Le bananier meurt en raison de ses fruits.
Vocabulaire :
ស្លាប់ mourir, décéder
ព្រោះ à cause de, parce que, en raison de
Ce proverbe met probablement en garde contre tout épuisement de ses capacités : une fois que l’on a servi son dessein, on n’a plus de raison de subsister…
(Ce proverbe se trouve en ligne sur le dictionnaire Tovnah, ici.)

Cet article, publié dans Langue khmère, Proverbes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s