Bibliographie : Rodin et les danseuses cambodgiennes

Ma petite société de traduction a été chargée il y a quelques mois d’un dossier des plus intéressants : la traduction en chinois du site du Musée Rodin (la version chinoise du site n’est pas encore en ligne, mais vous pouvez visiter le site de ce superbe musée en cliquant ici) ! Même si ce n’est normalement pas dans mes attributions, j’ai tenu à relire la traduction en chinois, par amour de l’art ! Et c’est à cette occasion que j’ai, stupéfait de mon ignorance crasse, appris que Rodin avait approché de près les danseuses de la troupe de ballet royale que le roi Sisowath avait emmenée avec lui lors de son voyage en France en 1906. Le sculpteur « eut un véritable coup de foudre pour l’esthétique cet art (celui des danseuses de la troupe de ballet royal), enthousiasmé par la pureté de la grâce et de l’expression… ». De cette rencontre, nous sont resté environ 150 dessins. Le Musée Rodin avait organisé du 16 juin au 17 septembre 2006, à l’occasion du centenaire de la visite du roi Sisowath, une exposition consacrée aux dessins réalisés par Auguste Rodin sur le thème des danseuses cambodgiennes. À l’occasion de cette exposition, le musée avait publié un catalogue intitulé Rodin et les danseuses cambodgiennes – sa dernière passion, que j’ai eu la chance de pouvoir emprunter à la bibliothèque de l’Institut Français du Cambodge à Phnom Penh. Cet ouvrage collectif présente dans sa première partie la troupe du ballet royal dans le contexte de la grande exposition coloniale qui s’est tenue à Marseille en 1906, et explique comment Rodin est tombé amoureux de danseuses cambodgiennes et les a suivies pour les observer de près. Dans une deuxième partie, le livre reproduit de nombreux dessins du sculpteur. Dans ces dessins, Rodin ne s’intéresse ni aux visages, ni aux costumes, mais uniquement aux gestes des bras, des mains et des jambes, et aux postures des danseuses. Notez que l’ouvrage, proposé en version française ou anglaise, est encore disponible à la vente à la boutique du Musée Rodin, au prix tout à fait modique de 19 euros TTC (l’achat par correspondance est possible) ! Pour vous mettre en appétit, En attendant, voici la couverture de l’ouvrage (l’image vient d’ici) :

rodin-et-les-danseuses-cambodgiennes

Éditions du musée Rodin
Auteur : Collectif
Format : 24 x 35 cm 184 pages, 285 ill. couleurs
Couverture brochée
Langue : Français
Parution : 2006
EAN : 9782901428947

Publicités
Cet article, publié dans Bibliographie, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s