Proverbes : Formicide

Dans les guerres entre les puissants, les premiers à souffrir sont les plus faibles. C’est ce qu’illustre le proverbe suivant, que je tire du recueil d’Alain Fressanges :
ដំរីជល់គ្នា ងាប់ស្រមោច
Littéralement : Quand des éléphants se battent, ce sont les fourmis qui meurent.
ជល់ heurter
ជល់គ្នា entrer en collision, se battre
ស្រមោច fourmi
ងាប់ mourir (pour un animal ou un végétal)
Diverses autres sources (voir par exemple ici la liste de proverbes khmers donnée sur Wikipedia) donnent une variante, qui semble plus courante que la version d’Alain Fressanges :
ដំរីជល់គ្នា ងាប់ស្មៅចិញ្ចៀន
Quand des éléphants se battent, c’est l’herbe qui meurt.
ស្មៅចិញ្ចៀន ou tout simplement ចិញ្ចៀន est le nom d’une herbe appelée en français paspale de Commerson (Paspalum commersonii).
Je vous laisse réfléchir sur l’adage…

Advertisements
Cet article, publié dans Proverbes, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s