Tourisme : Sambor Prei Kuk – Introduction

Nous avons profité en novembre 2011 des congés scolaires du petit dernier pour aller visiter l’un des sites archéologiques majeurs du Cambodge : le site de Sambor Prei Kuk (en khmer « Prasat Sâmbor Prei Kuk » ប្រាសាទសំបូរព្រៃគុក), situé dans la province de Kâmpong Thom, à peu près à mi-chemin entre Phnom Penh et Siemreap.
Pour le voyageur qui n’est pas trop pressé, la visite de ce site peut constituer une escale fort agréable lors d’un voyage de Phnom Penh à Siemréap. L’importance du site vaut bien d’y consacrer au moins une demi-journée entière. On peut loger dans le chef-lieu de la province, Kâmpong Thom (par exemple à l’hôtel Sambor Village, dont Khmerologie a parlé ici).
Sambor (សំបូរ) est le nom de la commune sur le territoire de laquelle se trouve le site. Le site a d’ailleurs été donné son nom à l’ensemble du district : ស្រុកប្រាសាទសំបូរ, littéralement le « district des monuments de Sambor).
L’endroit est situé à une trentaine de kilomètres de Kâmpong Thom. Pour s’y rendre, à partir de Kâmpong Thom, il suffit de prendre la direction de Siemreap et de bifurquer vers la droite, à environ 5 km après la sortie de la ville, au niveau de la fourche que fait la RN6 : on prend l’embranchement à gauche (RN6) pour aller à Siemreap, à droite (RN64), dans la direction de Preah Vihear, pour se rendre à Sambor Prei Kuk.
Sur cette route, à 11 km, on pourra voir à droite un immense panneau qui indique le site. On tourne alors à droite, sur une route qui était en assez bonne condition lors de notre passage. Une guérite à laquelle sont vendus les billets d’entrée (seuls les touristes étrangers ont le privilège de payer leur billet ; le prix est toutefois modique : 2 dollars environ) marque l’entrée du site.
Sambor Prei Kuk est le site qui fut choisi, aux environs du VII° siècle, par le roi Içanavarman Ier (ឥសានវរ្មន័ ទី១, qui règna pendant la première moitié du VII° siècle) pour y établir sa capitale (à l’époque, le Cambodge est appelé Chenla, d’après le nom donné à cet État dans les annales chinoises – c’est d’ailleurs de nom qui est encore utilisé à la fin du XIII° siècle dans le récit que fit Zhou Daguan de sa visite à Angkor). Il se compose d’une multitude de monuments qui ont été construits entre le VI° et le X° siècle, avant l’époque angkorienne, donc.
Sambor Prei Kuk comprend trois groupes principaux : le Prasat Sambor (ប្រាសាទសំបូរ) au Nord, le « Temple des lions » (Prasat Tao, ប្រាសាទតោ), qui doit son nom aux lions sculptés qui gardent l’entrée du sanctuaire principal, et le « Temple de la vieille Poan » (Prasat Yeaye Poan, ប្រាសាទយាយព័ន្ធ). Les trois groupes sont assez proches les uns des autres, suffisamment en tout cas pour effectuer la visite à pied. Qui plus est, le site est bien ombragé et les chemins sont faciles à pratiquer (on m’a cependant signalé que ce n’était pas le cas lors de la saison des pluies). Le nombre très restreint de visiteurs est extrêmement appréciable. Cela risque cependant de ne pas durer, car les autorités locales ont paraît-il conçu un vaste plan de promotion de ce site, qui, espèrent-elles, provoquera un afflux de hordes de touristes…
Je vous parlerai successivement des trois groupes dans d’autres billets. Si vous lisez le khmer, vous pouvez en attendant consulter la page que Wikipedia consacre au site, ici. Vous pourrez aussi bien sûr consulter utilement le tome II du Guide archéologique du Cambodge de Bruno Bruguier et Juliette Lacroix (voir ici).
Ci-dessous, la photo du panneau construit au bord de la RN64 annonçant le « Site des temples de Sambor Prei Kuk » : រមណីយដ្ឋាន ប្រាសាទសំបូរព្រៃគុក – រមណីយ signifie « beau », le mot រមណីយដ្ឋាន, anciennement orthographié រមណីយស្ថាន, signifie « site touristique »)
panneau sambor prei kuk_02

Publicités
Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s