Tourisme : Sambor Prei Kuk – Prasat Yeay Poan

Avec le Prasat Sabor et le Prasat Tao, le Prasat Yeay Poan (ប្រាសាទយាយព័ន្ធ, littéralement le « Temple de la Vieille Poan ») est l’un des trois principaux monuments du site de Sambor Prei Kuk. Les archéologues le désignent sous le nom de « groupe sud », en raison de sa position méridionale par rapport aux deux autres temples.
Il y a quelques jours, lors d’une halte à Kâmpong Thom en route vers Preah Vihear, j’ai eu l’occasion de feuilleter la monographie que Cristiano Calgano, un Italien installé à Kâmpong Thom depuis plus de dix ans, a rédigée à propos de cette province. Il dit à propos de ce temple qu’on le connaît aussi sous le nom de « Temple des Nagas entrelacés » (ប្រាសាទនាគព័ន្ធ), comme le monument du même nom que l’on trouve à Siemreap, mais je n’ai vu cette information mentionnée nulle part ailleurs, j’ai donc des doutes.
Quoi qu’il en soit, ce « groupe sud », bien que très endommagé et non encore restauré, est probablement le plus important et le plus impressionnant des trois groupes.
Il comporte deux enceintes, et la face interne de l’enceinte extérieure est décorée de jolis bas-reliefs.
Les portes sont presque toutes effondrées, et les pierres de certaines d’entre elles ne tiennent, en partie, que grâce aux racines des arbres qui ont poussé dessus.
D’après le Guide archéologique de Bruno Bruguier, le site aurait été édifié pendant la première moitié du VII° siècle, par le roi Içânavarman Ier. Il a pour principal particularité de comporter des tours octogonales, rares en Asie du Sud-Est (les tours des temples sont le plus souvent carrées).
On a retrouvé également sur ce site une dizaine d’inscriptions en sanskrit.
Nous avons accédé à ce temple en suivant sur deux ou trois cent mètres le chemin qui borde au Nord le Temple des Lions, et avons pénétré par la porte sud. Nous sommes ressortis par la porte Nord, et avons ensuite suivi le chemin qui nous a ramené vers le Prasat Sambor et les cahutes en bois qui abritent les quelques petites boutiques situées non loin du parking
Pour de plus amples informations concernant ce site, je vous invite à consulter le Guide archéologique cité ci-dessus.
Ici se termine notre trop rapide visite de l’ensemble de Sambor Prei Kuk. À l’occasion des recherches succinctes faites pour rédiger les quatre billets de cette série, je me suis rendu compte que nous avions manqué par mal de choses intéressantes, par manque de préparation. Une nouvelle visite du site s’imposera donc, dans un avenir non déterminé.
Nous sommes allés une nouvelle fois à Siemreap en janvier 2013, puis au temple de Preah Vihear et à Koh Ker du 9 au 14 avril 2013. Étant donné que je prévois de visiter à nouveau Siemreap en juin, je rédigerai quelques billets consacrés à Angkor un peu plus tard.
J’essaierai avant cela de vous parler rapidement de notre séjour à Preah Vihear.
En attendant, voici quelques photos du Temple de la Vieille Poan.

Publicités
Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s