Proverbes : Il ne faut s’en prendre qu’à soi-même si on est ignorant et indigent

Voici une nouvelle maxime que je trouve dans le recueil d’Alain Fressanges, qui explique que l’on ne doit finalement s’en prendre qu’à soi-même si l’on est ignorant ou indigent…
ខ្លៅរែងស្អប់ចេះ ខ្សត់ឥតចំណេះស្អប់អ្នកមានទ្រព្យ។
Vocabulaire :
ខ្លៅ ignorant, stupide
រែង souvent, habituellement
ស្អប់ détester
ចេះ v. savoir, être savant
ខ្សត់ pauvre, misérable, indigent
ឥត (négation) ne pas, ne pas avoir
ចំណេះ n. connaissance, savoir
អ្នកមានទ្រព្យ n. riche, nanti (en khmer moderne, les riches sont le plus souvent désignés sous le nom de អ្នកមាន, tout simplement ; អ្នក est ici un préfixe désignant une personne : « celui qui » ; មាន peut signifier à la fois « avoir, posséder », et « être riche » ; ទ្រព្យ signifie « biens, richesses »).
La traduction proposée par Alain Fressanges est la suivante : « L’homme borné hait souvent l’érudit ; l’indigent sans éducation hait le nanti. »
Dans le Cambodge d’aujourd’hui, malheureusement, la manque d’instruction n’est le plus souvent pas un choix, et la pauvreté n’est pas le résultat de la paresse, ni de l’absence de volonté de s’instruire…

Publicités
Cet article, publié dans Proverbes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s