Vocabulaire : Mots chinois utilisés en khmer

Il est bien connu que les Khmers utilisent un nombre assez conséquent de mots chinois. La raison de la présence de ces mots chinois est bien entendu à rechercher dans l’existence depuis des temps forts reculés (Zhou Daguan, qui visita Angkor à la fin du XIIIème siècle, indique par exemple dans ses Mémoires sur les Coutumes du Cambodge que dans la capitale khmère, des hommes Chinois, gagnés par la douceur de vivre du pays, s’étaient installés sur place). Le Cambodge a accueilli ainsi sur son sol des Chinois d’origines diverses (Hainan, Chaozhou, Canton, Hakka, etc.). Aujourd’hui encore, nombreux sont les citoyens chinois qui s’installent, parfois définitivement, au Cambodge pour y faire des affaires, y ouvrir des restaurants ou des commerces, y travailler, etc. Que des mots chinois soient passés en khmer n’a donc rien d’étonnant.
Étant sinisant avant d’être khmérisant, je porte au sujet une attention particulière, et tente de noter les mots que chinois que je rencontre en khmer (sans pour autant faire de recherche systématique sur le sujet).
Déjeunant aujourd’hui avec un ami français dont la famille est originaire de Chaozhou et qui apprend le khmer, il a remarqué que le mot khmer utilisé pour désigner la « sauce de soja » (ទឹកស៊ីអ៊ីវ) avait une prononciation très proche du nom de la sauce de soja (豉油) dans le dialecte chinois qu’il pratique à la maison : le teochew. Ayant rassemblé suffisamment de mots pour rédiger un premier billet sur ce sujet, c’était l’occasion idéale pour faire partager aux lecteurs de Khmerologie mes « découvertes ».
Il est intéressant de noter que les mots chinois sont passés en khmers de deux façons : soit par transcription phonétique (comme dans le cas de la sauce de soja), soit aussi, et cela a piqué mon intérêt, par traduction littérale, comme par exemple dans l’un des mots qui désignent l’avocat (le fruit) en khmer : ផ្លែប័រ, littéralement le « fruit beurre », qui me semble être une traduction littérale de l’un des noms chinois de l’avocat :牛油果 [niúyóuguǒ].
Le lecteur sinisant ne manquera pas de remarquer que la prononciation khmère des caractères chinois que je donne dans ma liste diffère parfois assez considérablement de la prononciation de ces mêmes caractères en « pékinois », qui est la prononciation officielle de la langue chinoise. Là aussi, rien d’étonnant, car c’est souvent la prononciation dans le dialecte chinois d’origine (souvent le dialecte de la ville chinoise de Chaozhou 潮州, connu sous le nom de « teochew ») (pour vérifier la prononciation des caractères chinois dans ce dialecte, je vous invite à cliquer ici pour accéder à la page d’accueil d’un site chinois consacré au teochew). Je note que des mots prennent en khmer une prononciation très proche des caractères chinois correspondants en pékinois ; j’émets l’hypothèse qu’il s’agit de mots d’introduction récente.
Il me reste bien entendu une foule de mots à découvrir (j’ai par exemple noté dans la Grammaire du professeur Khin Sok un paragraphe consacré aux termes de parenté chinois utilisés en khmer), je ferai comme pour les mots d’origine française et anglaise : je complèterai ma liste au fur et à mesure.
Voici déjà ma liste initiale de 24 mots (je signale par un point d’interrogation les mots au sujet desquels le doute me hante) :
កៀមឆាយ (咸菜, prononciation teochew) légumes en saumure
កៅគី (枸杞) baie de goji, lyciet de Chine, Lycium chinense
គាវ (饺, « ravioli », prononciation teochew) (soupe de) won-tons
គិតខ្លី (寻短见 ?, littéralement « chercher une vision courte ») avoir l’intention de se suicider, se suicider
គុយទាវ (粿条, prononciation teochew ?) kuyteav (variété de pâtes de riz)
គ្រាប់រីករាយ (开心果, littéralement « fruit joyeux ») pistache
ដាវ (刀) épée, sabre
តៅ (斗) boisseau (unité de mesure du riz)
តៅហ៊ូ (豆腐) tofu
ថៅកែ (头家) patron
បាវ (包) sac
ប៉ាវ (នំ ~) (包) petit pain cuit à la vapeur et fourré
ប៉ូវថៅ (= ពូថៅ) (斧头) hache
ផាវ (爆) pétard
ផ្លែប័រ (牛油果, littéralement « fruit beurre ») avocat, Persea americana
ពូថៅ (= ប៉ូវថៅ) (斧头) hache
មី (面, prononciation teochew) pâtes de farine de blé
មួយរយស្រទាប់ (牛百叶, littéralement « cent feuilles de bœuf ») omasum, feuillet (troisième poche de l’estomac des ruminants)
វ៉ាន់ស៊ុយ (芫荽) coriandre
សាមកុក (三国) les Trois Royaumes (épopée historique chinoise)
សារី (雪梨, par l’intermédiaire du vietnamien [xá lị]) poire (fruit)
ស៊ីអ៊ីវ (ទឹក‍~) (豉油, nom teochew de la sauce de soja) sauce de soja
សោហ៊ុយ (杂费 ?, prononciation teochew) frais, dépenses, charges
ហ៊ុន (分, prononciation teochew) part (dans une société)
ហូឡាន់តាវ (សណ្ដែក~) (荷兰豆) dolique d’Egypte, Lablab purpureus

Advertisements
Cet article, publié dans Vocabulaire, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s