Tourisme : Temple de Preah Vihear (1)

L’inscription du Temple de Preah Vihear (en khmer ប្រាសាទព្រះវិហារ) au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO en juillet 2008 a provoqué un durcissement du différend territorial qui existe entre la Thaïlande et le Cambodge concernant ce temple et ses abords, et on en a même eu recours aux armes, si bien que le nom de ce temple a été fréquemment cité dans les médias occidentaux. Nous avons profité de vacances scolaires de début mai 2013 et du calme de la situation à la frontière entre les deux pays pour aller visiter la province de Preah Vihear (ខេត្តព្រះវិហារ) et découvrir le fameux temple, ainsi que quelques autres sites anciens dont cette province est riche. J’inaugure ici une série de billet consacrés au temple et à la province en général, sans m’intéresser à la question territoriale dont nous aurons probablement l’occasion de reparler plus tard.
Le temple de Preah Vihear est situé sur le territoire du village de Svay Chrum (ស្វាយជ្រំ), commune de Kântut (កន្ទូត), district de Choamkhsan (ជាំខ្សាន្ត, Google utilise l’orthographe « Cheom Ksan », à retenir si vous voulez calculer un itinéraire sur ce site), à l’extrémité nord de la province de Preah Vihear, à la frontière avec la Thaïlande. Il y a encore deux ou trois ans, l’accès à la région était assez difficile, mais le gouvernement cambodgien a fait des efforts importants pour désenclaver la province, et aujourd’hui, on accède au district de Choamkhsan très facilement, soit à partir, de Siemreape, en passant par Anglong Veng, soit directement à partir de Kâmpong Thom, par la route nationale 62, en effleurant la capitale provinciale : Tbaeng Meanchey (ត្បែងមានជ័យ), rebaptisée officiellement « Preah Vihear City » (ក្រុងព្រះវិហារ).
Ci-dessous, une belle vue de la superbe RN62.
rn62_02
Pour emprunter la route 62, lorsque vous partez de Kâmpong Thom en direction de Siemreap, vous trouvez à environ 6 km du pont qui enjambe la rivière Saen (steung Saen) un grand embranchement. On prend à gauche pour continuer vers Siemreap, et à droite pour se rendre au site de Sambor Prei Kuk, et continuer vers Preah Vihear.
La route nationale 62 a été refaite et aujourd’hui il s’agit d’une route goudronnée qui est en excellent état. Pour aller à Preah Vihear, il suffit de suivre la route vers le nord. A environ 210 km à partir de Kampong Thom, on se trouve à un embranchement marqué par une grande statue équestre. La voie de droite permet d’arriver à Tbaeng Meanchey (on arrive sur un rond-point orné de nagas), celle de gauche permet d’aller directement sur Preah Vihear. À partir de Tbaeng Meanchey, il faut encore parcourir environ 200 km pour arriver au district de Chaomkhsan, sur le territoire duquel se trouve le temple.
Auparavant, visiter ce site relevait de la véritable aventure : pour loger, on ne disposait que de quelques rares guesthouses situées dans le bourg de Chaomkhsan. Le logement était donc plutôt spartiate. (Pour aller à Chaomkhsan, à un peu moins de 200 km de Tbaneg Meanchey, on arrive sur un grand carrefour. Prenez à gauche pour aller au temple de Preah Vihear, à droite pour gagner le bourg de Chaomkhsan.) Mais aujourd’hui, la construction de la RN62 et l’accroissement du nombre des touristes a donné des idées à des hôteliers. Nous avions réservé une chambre dans un hôtel appelé Preah Vihear Boutique Hotel, situé sur le territoire du village de Srâ’aem (ស្រអែម), tout neuf, et où nous avons été très bien reçus. Mais en chemin, j’ai vu un autre hôtel de bonnes dimensions, qui semble également neuf. Le visiteur soucieux de son confort (comme moi), n’est plus contraint de loger dans une guesthouse rustique du chef-lieu du district de Choamkhsan…
Notre hôtel, tout neuf, comportait un restaurant, des chambres spacieuses et propre, un très bon accès Internet, et une piscine de belles dimensions très bien entretenue.
À partir de Srâ’aem, le temple de Preah Vihear se trouve à environ 25 km plus au nord (si vous partez de Choamkhsan, il faut compter environ 80 km).
Au prochain épisode, nous verrons comment accéder au temple de Preah Vihear.
Ci-dessous, deux photos du Preah Vihear Boutique Hotel.hotel_02 hotel_03

Cet article, publié dans Tourisme, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Tourisme : Temple de Preah Vihear (1)

  1. Nora dit :

    Tout change très vite au Cambodge. C’est un bien. Ainsi de plus en plus detouristescurieux pourrons découvrir le Temple, la région et le futur Musée du territoire qui doit être inauguré en septembre. Bonne découverte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s