Langue khmère : Les classificateurs

Il existe en khmer une catégorie de mots que l’on ne connaît pas en français : les classificateurs (on parle aussi de spécificateurs ou de spécificatifs). Les classificateurs sont utilisés pour donner une information complémentaire concernant les substantifs auxquels ils se rapportent. L’explication peut sembler un peu abstraite, mais le principe de fonctionnement est en fait très simple.
On sait qu’en khmer, l’adjectif numéral cardinal se place après le substantif. Par exemple, « un chien » se dit en khmer « chien un » (ឆ្កែ១).
Parfois, après l’adjectif numéral cardinal, on trouve un autre mot grammatical, que l’on ne traduit pas (en grammaire chinoise, on parle de « mots vides »). Ce mot grammatical est variable en fonction de ce que désigne le substantif. Par exemple, pour les personnes, on ajoutera après le numéral le mot នាក់ : « cinq personnes » se dira ainsi en khmer មនុស្ស៥នាក់.
Le regretté professeur Khin Sok, dans sa Grammaire du Khmer moderne, donne des explications assez claires à ce sujet et mentionne les principaux classificateurs (voir les paragraphes 452 à 455, pp. 255 à 260).
Il distingue plusieurs catégories de classificateurs : ceux qui indiquent la nature de l’être ou de l’objet (personnes, animaux, habitations, mets, vêtements, etc.), ceux qui sont en rapport avec la forme de l’objet, et ceux qui sont propres à un objet ou un fruit.
Voici les classificateurs qu’il mentionne (je les classe dans l’ordre alphabétique) :
កណ្ដប (se prononce [kândâp]) pour les planches de feuilles de palmier tressées utilisées pour recouvrir les maisons
កណ្ដាប់ (se prononce [kândap]) pour les jeunes pousses de paddy et les plantes mûres
កន្ទុយ (signifie « queue ») pour les poissons
ក្បាល (signifie « tête ») 1°) pour les animaux (notamment les têtes de bétail) / 2°) pour les livres
ខ្នង (signifie « faîte ») pour les maisons traditionnelles
ខ្សែ 1°) pour les objets longs (p.ex. collier) / 2°) pour les satras (écrits sur feuilles de latanier)
ដើម pour les objets ronds et longs (p.ex. une tige de bambou, ou encore un fusil, un pistolet)
ត្រែ (signifie « trois ») pour les ensembles de vêtements des religieux (l’ensemble de vêtements que porte un moine se compose de trois pièces)
នាក់ pour les personnes (il est fréquent que ១នាក់ s’abrège en ម្នាក់ : « un enfant » peut de site កូនម្នាក់)
បន្ទះ pour les objets plats et longs (p.ex. lame de couteau)
បន្លាស់ pour les ensembles de vêtements (un haut et un bas) pour les laïcs
ផែន pour les morceaux de sucre de palme
ផ្ទាំង pour les objets plats de grande taille (p.ex. panneau de peinture sur le mur d’une pagode)
ព្រះអង្គ pour les religieux, les rois, les statues de Bouddha
មុខ pour les plats, les mets
មេ pour les incidents pluvieux
រូប (signifie « forme physique ») pour les religieux
ល្វែង (signifie « compartiments ») pour les maisons dites à « compartiments chinois »
វង់ (signifie « cercle ») pour les orchestres ou les parties de jeu d’argent (les musiciens et les joueurs sont le plus souvent disposés en cercle)
សន្លឹក pour les objets plats, ronds ou longs (une feuille de…)
សរសៃ pour les objets ronds, longs et fins (p.ex. pour les cheveux)
សំរាប់ 1°) pour les ensembles de vêtements (p.ex. une paire de chaussettes) pour les laïcs / 2°) pour les repas des religieux
ស្ទង pour les régimes de bananes
ស្និត pour les mains de bananes
អង្គ pour les religieux, les princes, les princesses, les statues de Bouddha
Attention : cette liste n’est absolument pas exhaustive ! À l’occasion de mes lectures diverses, j’ai noté d’autres classificateurs :
កន្លែង pour les endroits, les rues, les lieux
គ្រាប់ pour les balles de fusil, les graines, les pilules, etc.
គ្រឿង pour les machines, les navires
ទង pour les tiges ou les végétaux avec un tige
J’aimerais ajouter à cette liste des mots qui fonctionnent exactement comme les classificateurs mais qui ne sont pas des mots vides, car ils confèrent un sens particulier.
– Les substantifs qui expriment la durée : seconde, minute, heure, jour, semaine, mois, année, siècle, etc. Pour dire « trois jours », on dira en khmer ៣ថ្ងៃ et non ថ្ងៃ៣.
– Les mots qui expriment des quantités : un bol de riz se dit par exemple បាយ១ចាន, une bouteille d’alcool se dit ស្រា១ដប, une paire se dit ១គូ, une douzaine se dit ១ឡូ, etc.
– Les unités de mesure : si vous dites គីឡូ៦ en khmer, on comprendra « kilomètre 6 » (qui est le nom d’un quartier dans le nord de Phnom Penh). Si vous voulez parler d’une distance de six kilomètres, il faudra dire ៦គីឡូ.
D’autres mots exprimant les occurrences, les sortes, les catégories :
ដង fois (« une fois » ១ដង est souvent abrégé en ម្ដង)
បែប espèce, sorte, type
យ៉ាង sorte, espèce (« ១យ៉ាង » est souvent abrégé en ម្យ៉ាង)
Il faut noter que :
1. les classificateurs sont souvent omis en khmer : « un garçon et une fille » peut se dire ប្រុសម្នាក់ស្រីម្នាក់, mais aussi ប្រុស១ស្រី១, sans que cela ne gêne la compréhension ni que ne soit considéré comme incorrect. En cela, le khmer est beaucoup plus indulgent que d’autres langues (comme le chinois, qui interdit presque absolument l’omission du classificateur) ;
2. en khmer, le nombre des classificateurs reste relativement limité, à la différence là encore du chinois, qui en possède un nombre très important.
Ma philosophie en matière d’apprentissage des langues est que la grammaire, au même titre que les listes de vocabulaire, ne permet à l’apprenant de savoir que certains phénomènes linguistiques existent et à les comprendre ; la grammaire ne doit surtout pas servir de base principale pour l’apprentissage : on n’apprend pas à parler une langue en apprenant un livre de grammaire par cœur, ni en apprenant par cœur un dictionnaire. Dictionnaires et grammaires ne sont jamais que des outils. En conséquence, je pense humblement qu’apprendre par cœur la liste des classificateurs donnée ici ne vous sera pas d’une grande utilité. Il suffit de savoir que ce phénomène existe pour le comprendre, et la pratique assidue de la langue khmère fera le reste !

Publicités
Cet article, publié dans Langue khmère, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Langue khmère : Les classificateurs

  1. tilopa2 dit :

    Très bel article. Bravo!

  2. Julien L dit :

    Merci pour cet article qui est, une fois de plus, très intéressant !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s