Intermède musical : Est-ce que tu m’aimes encore comme avant, dis, grand frère ?

Je découvre cette chanson un peu par hasard, sur le site khmeroldies (qui met à la disposition des amateurs les grands classiques de la variété khmère).
Le chanson s’intitule បងនៅស្នេហ៍អូនដូចថ្ងៃមុនទេ
នៅ indique ici que l’action perdure, on peut traduire par « encore »
ស្នេហ៍ prononcé [snae], et signifie « aimer »
ដូច signifie « comme »
ថ្ងៃមុន, littéralement « les jours d’avant », signifie « avant, auparavant »
Le titre de la chanson peut donc se traduire par « Est-ce que tu m’aimes encore comme avant, dis, grand frère ? » (Rappelons que « grand frère » est ici l’appellatif affectueux utilisé par une femme s’adressant à son amant ; quant à អូន, littéralement « petite sœur », il sert ici de pronom personnel de la première personne du singulier, pour la jeune fille qui pose cette question à son amant.)
L’interprète originale de cette chanson est Dara Chaomchan តារា ចោមច័ន្ទ (attention, ici le ត se prononce [d]), souvent appelée simplement Chaomchan, au sujet de laquelle je n’ai trouvé pratiquement aucune information, sauf que sa carrière aurait été lancée (dans les années 1960 ?) par Sinn Sisamouth.
Vous pouvez écouter la chanson directement sur khmeroldies, ici. (Sur cette page sont également données les paroles en khmer.)
J’ai trouvé sur Youtube une version contemporaine, également excellente, chantée par Aok Sokunkanha
ឱក សុគន្ធកញ្ញា, Kanha pour les intimes. La voici :

Cet article, publié dans Chansons khmères, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s