Intermède musical : Drague khmère, à l’envers…

Tout le monde sait que les jeunes filles khmères de bonne famille sont prudes, et que jamais elles ne prennent, en matière de relations amoureuses, l’initiative. Et pourtant…
Oeun Serymom, reine actuelle du genre kântrum (dont nous avions déjà présenté une chanson ici) est visiblement tombée sous le charme d’un garçon, au point qu’elle lui dédie une chanson intitulée Le plus beau des garçons (បរុសសម្រស់ឯក) (បរុស a le même sens que ប្រុស : homme, garçon ; សម្រស់, dérivé de ស្រស់, signifie beau, charmant ; quant à ឯក, qui est le chiffre « un », signifie ici « premier », dans le sens superlatif du terme).
Les paroles, normalement inattendues dans la bouche d’une femme, ne laissent planer aucun doute sur les intentions de la jeune fille : អូនមិនដែលបានជួប មិនដែលបានឃើញប្រុសស្អាតយ៉ាងនេះ : jamais je n’ai rencontré, jamais je n’ai vu un garçon aussi beau… Et elle poursuit en disant que jamais de sa vie entière elle n’avait rencontré un garçon aussi joli, d’où qu’on le regarde, de haut en bas… Et plus elle le regarde, plus elle lui plaît.
Je vous laisse savourer la délicieuse effronterie :

Publicités
Cet article, publié dans Chansons khmères, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s