Intermède musical : Uku, Dengue Fever

Je découvre il y a quelques jours un groupe américain dont la chanteuse, cambodgienne, chante en khmer.
La chanteuse s’appelle Chhom Nimol (ឆោមនិមល). Le groupe s’appelle Dengue Fever (un groupe de musique s’appelle en khmer ក្រុមតន្ដ្រី, ក្រុម étant un terme générique signifiant « groupe, équipe », et តន្ត្រី signifie « instrument de musique » ou « orchestre » – attention, តន្ដ្រី se prononce [dântrey]).
Comme le dit le site du groupe dans sa présentation, à ses débuts (dans les années 90), le groupe avait un style « en partie cambodgien et en partie rock indie. Aujourd’hui, il est 100% les deux ».
J’ai trouvé sur Youtube quelques morceaux qui, à mon humble avis, méritent certainement que l’on s’y intéresse. Voici pour commencer la chanson 1000 Tears of a Tarentula, sur un rythme qui réveillera les plus endormis, yeah !
(Les khmérisants pourront lire ici un article du site « Phnom Penh Daily » ភ្នំពេញដេលី, publié à l’occasion d’un concert ប្រគំតន្ត្រី que Dengue Fever a donné à Phnom Penh en juin 2010. Cet article présente de façon assez détaillée le parcours de Chhom Nimol et du groupe Dengue Fever.)

Publicités
Cet article, publié dans Chansons khmères, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Intermède musical : Uku, Dengue Fever

  1. Julien L. dit :

    Intéressant, mais à quoi correspond le « Uku » mentionné dans le titre de l’article ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s