Bibliographie : Harry Potter à l’école des sorciers, en khmer

Le Cambodge n’a pas totalement échappé à la fièvre Harry Potter. J’avais déjà signalé ici l’existence d’une traduction khmère non officielle, disponible en ligne, du deuxième tome de cette série de sept romans de J. K. Rowling, en français Harry Potter et la Chambre des Secrets. En plus de cette traduction, la traduction en khmère des deux premiers tomes a été publiée par l’éditeur Cambodia Daily Press.
J’ai terminé il y a quelques jours la lecture du premier tome, dont le titre anglais original (Harry Potter and the Philosopher’s Stone dans la version anglaise, Harry Potter and the Sorcerer’s Stone dans la version américaine) a été traduit en français par Harry Potter à l’École des sorciers.
La traduction khmère a été réalisée par Oun Teum (អ៊ុន ទឹម) à partir de la version originale en anglais (apparemment, la version américaine). C’est bien évidemment à partir de la version originale qu’il fallait traduire, mais pour les lecteurs qui n’ont eu en mains que la version française, la traduction en khmère peut être un peu déroutante, car ce sont les noms anglais des lieux et des personnages qui ont été transcrits en khmer. Ainsi, l’école de sorcellerie, Poudlard, qui est appelée en anglais Hogwards, porte en khmer le nom de ហុកវ៉ាត, et le professeur de potions exécré s’appelle non pas Rogue, mais ស្នេព (Snape) (les exemples de ce type sont innombrables). C’est aussi pour cette raison sans doute que le titre du roman a été traduit en khmer par ហេរី ផោធ័រនិងសិលាទេព : littéralement « Harry Potter et la pierre philosophale », ce qui correspond parfaitement au titre anglais : en anglais, « sorcerer’s stone » (ou « philosopher’s stone ») signifie « pierre philosophale » ; en khmer, សិលា (prononcé [səylaa]) est un mot qui vient du sanskrit/pali et qui signifie « pierre » (le mot courant pour dire « pierre » en khmer est ថ្ម), et ទេព signifie « divinité » ; ហេរី ផោធ័រ est bien entendu la transcription phonétique du nom du héros, Harry Potter.
Autant que je puisse en juger, la traduction me semble assez bonne, même si elle me paraît parfois un peu trop littérale : certaines expressions idiomatiques anglaises sont parfois traduites mot-à-mot en khmer, alors qu’il me semble qu’il aurait été plus judicieux de choisir des expressions khmères équivalentes.
L’édition khmère n’est de plus pas exempte de coquilles : j’en ai remarqué un certain nombre à la lecture, et je suppose qu’il y en a bien d’autres qui m’auront échappé.
Enfin, la mise en page n’est pas vraiment une éclatante réussite.
Quoi qu’il en soit, j’ai pris beaucoup de plaisir à lire la version khmère de ce premier tome d’Harry Potter. Le deuxième tome a également était traduit et publié par la même maison d’édition. Je ne manquerai pas d’en faire un bref compte-rendu dès que je l’aurai lue.
La version khmère d’Harry Potter est disponible dans les librairies de Phnom Penh. J’ignore si on peut la trouver dans d’autres pays.
h potter_t1
Auteur : J.K Rowling
Titre : Harry Potter and the Sorcerer’s Stone (ហេរី ផោធ័រនិងសិលាទេព)
Traducteur en khmer : Oun Teum (អ៊ុន ទឹម)
Éditeur : Cambodia Daily Press
Date d’édition inconnue
Pas de numéro ISBN

Publicités
Cet article, publié dans Bibliographie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s