Contes cambodgiens : La Montagne des Hommes et la Montagne des Femmes à Kâmpong Cham

Je vous propose aujourd’hui une légende qui explique pourquoi ce sont les hommes cambodgiens qui doivent demander les jeunes filles en mariage, et non l’inverse. Ce compte, intitulé « Légende de la Montagne des Hommes et de la Montagne des Femmes » (រឿងភ្នំប្រុសភ្នំស្រី), se trouve dans le volume 5 du recueil de contes khmers de l’Institut Bouddhique.
En allant de Phnom Penh à Kâmpong Cham par la route nationale 7 (ផ្លូវជាតិ route nationale), à la borne kilométrique 116 (គោលគីឡូម៉ែត្រ borne kilométrique ; គោល poteau), lorsque l’on regarde en direction du Nord-Est, on aperçoit, à environ un kilomètre de la route nationale, deux collines (en khmer, on ne font pas de distinction entre les collines et les montagnes ; ភ្នំ est le plus souvent traduit en français par « montagne », mais, dans ce cas, il s’agit en réalité de collines). La colline la plus élevée se trouve à l’Est, et la plus basse à l’Ouest. La première est appelée Montagne des Femmes (ភ្នំស្រី), et la seconde, Montagne des Hommes (ភ្នំប្រុស). À propos de ces deux collines, les villageois racontent l’histoire suivante :
Il était une fois une reine, appelée Srey Akyuthea (ស្រីអកយុធ្យា), qui régnait (សោយរាជ្យ ; សោយ est un verbe du vocabulaire royal, qui signifie « manger » ; រាជ្យ signifie « royaume ») sur le pays khmer. Comme elle était la reine, aucun homme n’osait la demander en mariage (ចូលស្តីដណ្ដឹង), aussi fut-elle contrainte de choisir elle-même son époux. Suite à cela, les femmes khmères durent elles aussi demander les hommes en mariage. Mais ces derniers refusaient les demandes venant de femmes qui n’étaient pas assez belles. Cette situation resta inchangée pendant toute la durée du règne de Srey Akyuthea.
Lorsqu’un nouveau roi monta sur le trône, les femmes tinrent conseil et imaginèrent un stratagème pour remédier à cette situation embarrassante. Elles allèrent voir les hommes, et leur lancèrent un défi : on verrait qui, des femmes ou des hommes, serait capable d’élever la montagne la plus élevée. En cas de victoire des femmes, les hommes devraient désormais présenter les demandes en mariage. Chaque camp fit appel rassembla un grand nombre de femmes et d’hommes, et lorsque le nombre atteint fut suffisant, le défi commença.
La règle imposée était la suivante : chacun des camps devait déplacer de la terre pour élever la montagne la plus haute possible jusqu’au lever de « l’étoile du matin » (ផ្កាយព្រឹក, c’est le nom khmer de l’étoile Sirius). On ne devait pas arrêter le travail pour se reposer avant que cette étoile ne se lève. À ce moment-là, on verrait lequel des deux camps l’avait emporté sur l’autre.
Au bout de trois ou quatre heures de travail acharné, les femmes s’interrompirent pour allumer une petite lanterne (គោម), qu’elles accrochèrent au bout d’un long bambou et élevèrent (បង្ហូត) dans le ciel, en direction du Nord-Ouest. À ce moment-là, les hommes, levant les yeux vers le ciel, virent la lueur de la lanterne, et crurent que l’étoile du matin s’était levée. Ils cessèrent alors de travailler et se mirent à dormir.
À l’aurore, le coq (មាន់រងាវ) lança son chant matinal. Les hommes se réveillèrent en sursaut, virent l’étoile du matin dans le ciel, et comprirent que les femmes avaient été plus rusées qu’eux.
C’est depuis cette époque qu’au Cambodge, ce sont les hommes qui doivent présenter les demandes en mariage.
(Sin Sisamouth a chanté une chanson intitulée ភ្នំប្រុសភ្នំស្រី, vous pouvez l’écouter sur Youtube, ici. Vous trouverez de plus amples informations concernant ces deux collines ici, sur Wikipedia, en khmer.)

Publicités
Cet article, publié dans Contes, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s