Proverbes : Impermanence du corps, éternité des vertus

Dans ce nouvel épisode, je vous propose une nouvelle maxime, citée elle aussi dans le Guide franco-khmer de J. F. Sonolet et Pa Pheng :
រូបកាយតែងចាស់ជរា ឯកេរ្តិ៍ឈ្មោះល្អមិនចេះចាស់ជរាឡើយ ទាំងធម៌របស់សប្បុរសក៏មិនចេះចាស់ជរាដែរ​។
Vocabulaire :
រូបកាយ corps physique (aujourd’hui, on dit plus volontiers រាងកាយ)
តែង toujours, en permanence
ចាស់ជរា très vieux (ជរា signifie « vieux », et se prononce [cea?rie])
ឯ quant à, pour ce qui est de
កេរ្តិ៍ឈ្មោះ réputation, renom (on trouve le mot កេរ្តិ៍ dans រាមកេរ្តិ៍, Reamker, ou Ramakerti, selon les transcriptions, la version khmère du célèbre roman classique indien Ramayana, qui se traduit par La Gloire de Rama)
មិនចេះ jamais
ឡើយ (particule grammaticale finale, dans une phrase négative) (pas)… du tout, (pas.)… le moins du monde)
ទាំង ainsi, de même que
ធម៌ (se prononce [thoa]) caractère, comportement
របស់ (particule grammaticale, indique l’appartenance ou le génitif)
សប្បុរស sage, homme de bien
ដែរ​ (particule grammaticale finale) aussi, également
La traduction proposée dans le Guide franco-khmer est la suivante : « Si le corps vieillit, la bonne réputation ne vieillit pas, pas plus que les vertus de l’homme de bien. »

Publicités
Cet article, publié dans Proverbes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s