Littérature khmère : Boyfriend, Suong Mak

Suong Mak (សួង ម៉ាក់) est un jeune écrivain khmer, auteur de nombreux romans et nouvelles, qui s’est fait particulièrement remarquer en 2010 avec la sortie de son roman Broyfriend (សង្សារ្បរុស). Ce roman est la première œuvre de fiction de la littérature khmère à traiter de l’homosexualité dans la très conservatrice société cambodgienne.
Le personnage principal du roman, Phkay (ផ្កាយ), est un jeune homme de 18 ans originaire de Siemreap. Il vient étudier dans un lycée de Phnom Penh car il est pressenti pour faire partie de l’équipe nationale de natation, et doit s’entraîner. Il fait la rencontre d’un autre jeune homme, Mekh (មេឃ), étudiant dans le même lycée que lui. Une forte amitié se noue entre les deux garçons. Mais des camarades de classe de Phkay soupçonnent Mekh d’être homosexuel (le mot utilisé est ហ្គេយ៍, transcription phonétique de l’anglais « gay »), sans trop savoir ce que cela implique réellement, puisqu’ils confondent les homosexuels et les travestis ou transsexuels (ខ្ទើយ).
Le fait que Mekh dorme tous les soirs dans l’appartement de Phkay, et la grande proximité entre Phkay et Mekh font porter les soupçons sur Phkay. Ses camarades de classe font pression sur lui, l’humilient, se moquent de lui, l’ostracisent, et exigent qu’il prouve qu’il est un « vrai homme » et qu’il rompe définitivement avec Mekh. Phkay nie toute tendance homosexuelle, et, sous la pression, décide de rompre tout lien avec Mekh. Mais l’absence de Mekh est douloureuse. Phkay s’interroge, et finit par comprendre qu’il est effectivement homosexuel, et par accepter cette homosexualité.
Ce court roman (91 pages) a été publié en 2010 à Phnom Penh par les Editions Angkor. Un projet de traduction en anglais est en cours. La version khmère est encore disponible dans les librairies de Phnom Penh (ISBN : 978-99950-2-131-3).
Pour en savoir plus sur Suong Mak et lire plusieurs de ses écrits disponibles en ligne, je vous invite à consulter le site Archphkai (archphkai.wordpress.com).
Ci-dessous, la couverture de Boyfriend :
boyfriend

Publicités
Cet article, publié dans Littérature khmère, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s