Bibliographie : Pal Vannarirak, Parfum de Fleur sauvage

Pal Vannarirak (ប៉ាល់ វណ្ណារីរក្ស) est une romancière cambodgienne contemporaine assez connue, récompensée à deux reprises par des prix littéraires. Elle a commencé à écrire en 1984, et a publié plus de 90 romans. (J’ai trouvé ces informations dans un article du Phnom Penh Post, daté du 29 mars 2002, consacré aux difficultés que rencontrent les écrivains khmers aujourd’hui, disponible ici sur le site du journal.)
Son roman Parfum de Fleur sauvage (ក្លិនផ្កាព្រៃ) s’inscrit dans la tradition des romans sentimentaux de la littérature cambodgienne contemporaine.
Ponita (ពនិតា), jeune étudiante en quatrième année de médecine à la Faculté de médecine de Phnom Penh, originaire de Kampot, devient la fille adoptive de Madame Manet (ម៉ាណេត), riche veuve, qui a par ailleurs deux fils célibataires : l’aîné, Sithiya (សិទ្ធិយ៉ា), est un jeune homme sérieux qui s’occupe des affaires de la famille ; le cadet, Kunkar (គុណករ), est un jeune dandy arrogant, qui collectionne les maîtresses et jouit de la fortune familiale. Sithiya tombe amoureux de Ponita, et voudrait en faire son épouse, mais, pendant un voyage de Madame Manet, accompagnée de son fils aîné, Kunkar et Ponita se retrouvent seuls dans la maison. Kunkar profite de l’absence de sa mère pour violet Ponita… Pour le dénouement, il faudra bien entendu attendre la fin du roman.
La langue de Pal Vannarirak est assez littéraire, et se caractérise par une richesse de vocabulaire assez remarquable. L’intrigue n’est pas d’une complexité extraordinaire, mais le dénouement est tout de même un peu inattendu.
Ce roman a été publié en 2005 par la romancière elle-même. Il est en vente dans les librairies de Phnom Penh (ISBN 13 : 978-99950-826-1-1).
Ci-dessous, la reproduction de la couverture de mon exemplaire :
pal vannarirak_klin phka prei_small

Publicités
Cet article, publié dans Bibliographie, Littérature khmère, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Bibliographie : Pal Vannarirak, Parfum de Fleur sauvage

  1. Ping : Bibliographie : Mao Samnang, Lueur de la lune | Khmerologie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s