Bibliographie : Le Cambodge dans les textes chinois anciens

Pour le Cambodge, ainsi que pour de nombreux pays d’Asie orientale, les textes chinois anciens constituent une source extrêmement précieuse. La Chine ancienne était en effet une civilisation de l’écrit, et les anciens Chinois ont laissé de très nombreuses informations concernant les différentes contrées du monde qui leur était connu, que ce soit dans des monographies, dans des ouvrages encyclopédiques, dans des récits de voyage, ou dans les annales dynastiques.
La célèbre maison d’édition chinoise Zhonghua Shuju (中华书局 [zhōnghuá shūjú]) a eu l’excellente idée de faire compiler les principaux textes des annales et ouvrages anciens de Chine consacrés aux différents pays d’Asie. Les ouvrages de cette collection partagent un même titre : 中国古籍中有关XXX资料汇编 [zhōngguó gǔjīzhōng yǒuguān XXX zīliào huìbiān] : « compilation de la documentation concernant XXX dans les textes chinois anciens » (XXX remplaçant le nom du pays concerné). Il existe ainsi des compilations qui concernant la Birmanie, le Laos, la Thaïlande, les Philippines, Singapour, la Malaisie … et bien entendu un tome consacré au Cambodge, intitulé《中国古籍中有关柬埔寨资料汇编》 [zhōngguó gǔjīzhōng yǒuguān jiǎnpúzhài zīliào huìbiān].
Le volume consacré au Cambodge débute par une courte citation du Livre des Han postérieurs (《后汉书》 [hòuhànshū]), qui parle d’un tribut (un rhinocéros et des oiseaux) offert par un homme originaire d’un lieu probablement situé dans le sud du Vietnam en l’an 84 de notre ère, et se termine par des citations de divers traités de navigation.
Le livre compte quelque 263 pages, plus une annexe de six pages donnant la liste des ouvrages consultés, et un index des noms de lieux cités. Pour avoir une idée de la masse des informations données, il suffira de savoir que les Mémoires sur les coutumes du Cambodge de Zhou Daguan, reprises dans leur intégralité, occupent seulement 25 pages de l’ensemble.
J’ai en outre noté que cette compilation ne prenait pas en compte les mentions diverses du Cambodge dans les textes littéraires, qui ne font pas partie des ouvrages historiques ou des annales dynastiques.
Ce livre, épuisé depuis longtemps en librairie, a été publié en 1986 (à cette époque, les livres publiés en Chine n’avaient pas encore de numéro ISBN).
Voici la couverture de mon exemplaire :
zhongguo gujizhong youguan jianpuzhaide ziliao huibian_small

Publicités
Cet article a été publié dans Bibliographie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Bibliographie : Le Cambodge dans les textes chinois anciens

  1. It would be nice to have an English or French translation of above mentioned book.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s