Bibliographie : Mœung Sonn et Pierre Locard, Prisonnier de l’Angkar

À l’époque de la prise du pouvoir par les Khmers rouge, Moeung Sonn était commerçant à Sihanoukville. Comme pour tous les Cambodgiens, la prise de contrôle du pays par Polpot et ses affidés a eu pour cet homme et sa famille des conséquences funestes.
Prisonnier de l’Angkar, rédigé avec l’aide d’Henri Locard, témoigne du parcours de Mœung Sonn à cette époque. Mœung commence dans les deux premiers chapitres par présenter brièvement son histoire personnelle, en expliquant comment, enfant d’une famille paysanne pauvre, il est parvenu à améliorer son sort et celui de sa famille, jusqu’à devenir un commerçant assez aisé.
Il poursuit en décrivant l’arrivée des Khmers rouges à Sihanoukville, puis l’errance de sa famille. Mœung est emprisonné, échappe de peu à la mort. Il est torturé, et réussit finalement à survivre grâce à ses talents de bricoleur. Il est séparé de sa femme et de ses enfants. Ses six enfants ne survivront pas au régime.
Mœung raconte enfin son périple pour parvenir jusqu’en Thaïlande, les difficultés qu’il rencontre face aux autorités siamoises, la vie difficile dans les camps de réfugiés. Il parviendra à retrouver son épouse, et se réfugiera en France.
Prisonnier de l’Angkar est un récit poignant. L’aide d’Henri Locard pour la rédaction a permis de proposer aux lecteurs un texte très lisible.
Ce témoignage a été publié en 1993 dans la collection « Les enfants du fleuve » chez Fayard (ISBN : 9782213030593).

Publicités
Cet article, publié dans Bibliographie, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s