Bibliographie : Borges, L’Aleph

L’Aleph est un conte bien connu de l’écrivain argentin Jorge Luis Borges, paru pour la première fois en 1945. L’aleph est un point dans l’espace qui contient tous les autres points. Celui qui observe ce point peut voir tout ce qui se passe ou s’est passé dans le monde.
Aleph est la première lettre de l’alphabet hébreux, c’est aussi le chiffre 1. Il symbolise l’origine de l’univers, l’un primordial qui contient tous les nombres.
Ce conte a été traduit très récemment par Christophe Macquet (qui avait également avec ses élèves de l’Université Royale Le Petit Prince de Saint Exupéry) et Be Puch, sous le titre de រឿងដួងកែវ. Cette traduction met enfin à la portée des lecteurs cambodgiens ce texte important de Borges.
Les traducteurs ont mis au point un texte khmer très élégant, qui se lit de la façon la plus fluide qui soit. Le texte du conte est suivi d’un commentaire des plus intéressants. Le plus grand soin a également été apporté à la mise en page et à l’impression.
រៀងដួងកែវ est publié aux éditions Kâla, à Phnom Penh. ISBN : 978-9924-9136-0-3
Ci-dessous, la couverture de mon exemplaire :

Publicités
Cet article, publié dans Bibliographie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s