Le vocabulaire des couleurs en khmer

Le vocabulaire khmer des couleurs est d’une très grande richesse. Le non-initié s’y perd souvent, aussi n’est-il pas inutile de donner quelques éléments qui permettront au novice de comprendre un peu mieux.
Le mot le plus couramment utilisé pour dire « couleur » en khmer est sans doute le mot ពណ៌, prononcé [poa], que l’on peut traduire, selon le contexte, par : couleur, complexion, ou teinte. En parallèle de ce mot existe un mot d’origine chinoise, moins couramment utilisé : ស៊ី [si], qui me semble venir directement du sinogramme 色 [sè]. Il faut noter cependant que le dictionnaire de Chuon Nath donne à ce mot une origine sanskrite ; mais le sinogramme 色 a une prononciation proche de celle du khmer dans plusieurs dialectes chinois fréquents au Cambodge, par exemple [sik1] en cantonais, [siak7] en dialecte du Fujian. Un autre mot que l’on rencontre souvent est celui de សម្បុរ qui peut se prononcer [sambol] ou [sambao], et qui est fréquemment utilisé pour parler de la couleur de peau, du teint, et qui peut aussi signifier « pigment ».
Teindre se dit « tremper dans de la couleur » : ជ្រលក់ពណ៌, parfois simplifié en ជ្រលក់, et la teinture, le produit qui sert à teindre, est appelé « agent de teinture » : ថ្នាំជ្រល់ក. « Changer de couleur » se dit le plus souvent ប្រែពណ៌.
J’ai déjà rencontré l’expression « couleur de la nature » ពណ៌ធម្មជាតិ correspondant au français « couleur naturelle ». Le verbe utilisé pour donner le sens de « prendre une certaine couleur » est le verbe « monter » ឡើង : ឡើងក្រហម : rougir ; ឡើងលឿង : jaunir ; ឡើងឃៀវ bleuir ou verdir (ខៀវ peut signifier, selon le contexte, bleu ou vert) ; ឡើងខ្មៅ noircir ; ឡើងស blanchir, etc.
Pour dire « foncé », on dispose de plusieurs mots : ចាស់ (vieux), ក្រមៅ (surtout utilisé pour le rouge ou le vert), ទុំ (mûr), ស្រងាត់ (pour le bleu ou le vert).
Pour dire « clair », le choix est également vaste : ខ្ចី (non mûr, pour un fruit), ស្រាល (léger), ប្រឿង (clair ou pâle), ភាវ, ស្រគាំ.
La notion de « brillant » pour une couleur peut encore être rendue par plusieurs mots : ច្រាល, រលើប (et ភ្លឺរលើប, notamment pour décrire une chevelure d’un noir brillant), យង់ (souvent utilisé pour des yeux noirs et brillants).
Dans un prochain billet, nous donneront une liste assez fournie des noms des couleurs proprement dites.
En attendant, si vous êtes impatient, je vous invite à consulter sur le site Tovnah une page où les noms khmers de nombreuses couleurs sont donnés. C’est ici.

Publicités
Cet article, publié dans Vocabulaire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Le vocabulaire des couleurs en khmer

  1. aakanee dit :

    Are you sure about the Chinese origin of ស៊ី? สี (sii) is Thai for color, and Headley gives this as the etymology of the Khmer ស៊ី. It’s very close in pronunciation and maybe a more likely candidate for the origin of the Khmer word…

    • Pascal dit :

      Actually, many Chinese words have been introduced in Khmer via Thai.
      I think it’s the case for « tens » : thirty សាមសិប fourty សែសិប fifty ហាសិប sixty ហុកសិប seventy ចិតសិប eighty ប៉ែតសិប ninety កៅសិប
      I’m pretty sure it’s also the case for « kuyteav » គុយទាយ, which is 果条 in Chinese, which has been introduced in Khmer via Thai.
      As for ស៊ី, it would be interesting to check the origin of the Thai word.
      (Of course, there are many Khmer words borrowed from Thai that are not from Chinese origin!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s