Faune : Tortues cambodgiennes

En février 2015, j’avais visité à Sambor, près de Kratié, le Mekong Turtle Conservation Center (MTCC). De cette visite, j’ai gardé un excellent souvenir (voir ici le compte-rendu de cette visite).
Outre la célèbre tortue de Cantor (Pelochelys cantorii), le centre permet de découvrir la plupart des tortues présentes au Cambodge. Je me suis souviens d’un grand poster sur lequel étaient présentées les espèces de tortues présentes au Cambodge (le poster mentionnait 14 espèces). Je n’avais malheureusement pas pris de photo de ce poster, et n’avais trouvé nulle part ailleurs de liste des tortues cambodgiennes.
Mais grâce à la base de données des espèces animales dont j’ai parlé ici, j’ai pu reconstituer cette liste. (La base de données énumère 15 espèces.) Je me propose donc de présenter dans ce billet les différentes tortues cambodgiennes.
Une remarque préliminaire : en khmer, on trouve deux mots pour désigner les tortues : អណ្ដើក [ân daek] (et non [ân daet] comme je l’avais mentionné par erreur dans le billet consacré au MTCC), mot qui s’applique aux tortues à « carapace dure », et កន្ធាយ [kân thièy], qui désigne spécifiquement les tortues dites à carapaces molles (la carapace de ces tortues n’est pas vraiment molle, mais elle est recouverte d’un cuir épais qui leur donne une surface de texture molle).
Les tortues sont données ici dans l’ordre alphabétique de leur nom khmer (avec la traduction littérale du nom khmer entre parenthèses), accompagné du nom latin et des noms vernaculaires en français et en anglais.
កន្ធាយអាស៊ី (tortue à carapace molle d’Asie) Amyda cartilaginea ; fr. : trionyx cartilagineux ; ang. : Asiatic softshell turtle, black rayed softshell turtle
En-dehors du Cambodge, cette tortue à carapace molle se trouve également dans de nombreux autres pays d’Asie (Inde, Laos, Malaisie, Indonésie, etc.). Sa carapace peut atteindre 70 à 80 cm de long, l’animal peut peser jusqu’à 15 à 25 kg. (La photo vient de l’article que Wikipedia consacre à cette espèce, ici.)

 

កន្ធាយក្បាលកង្កែប (tortue à carapace molle à tête de grenouille) Pelochelys cantorii ; fr. : tortue géante à coquille molle, tortue de Cantor ; ang. : frog-faced softshell turtle, Cantor’s giant softshell turtle, Asian giant softshell turtle
Cette espèce est originaire d’Asie du Sud-Est. Elle est considérée comme étant la plus grande tortue d’eau douce vivant aujourd’hui. Il s’agit d’une espèce menacée, et c’est sur la préservation de la tortue de Cantor que porte l’essentiel des efforts du MTCC. (La photo vient également de Wikipedia, ici.)

 

 

 

អណ្តើកក្បាលធំ (tortue à grosse tête) Platysternon megacephalum ; fr. : tortue à grosse tête ; ang. : big headed turtle
Cette tortue est présente au Cambodge, en Chine, au Laos, au Myanmar, en Thaïlande et au Vietnam. Elle est réputée pour sa capacité à escalader les obstacles. Elle ne peut pas rentrer sa tête dans sa coquille, mais dispose d’une mâchoire puissante qui lui permet de se défendre. Elle se nourrit de poissons et d’escargots. (La reproduction du timbre qui prend cette tortue pour thème vient d’un site de partage de photos, ici.)

អណ្តើកក្អែក (tortue corbeau) Siebenrockiella crassicollis ; fr. : émyde noire des marais ; ang. : black mask turtle, black marsh turtle, smiling terrapin, Siamese temple turtle
L’espèce est présente au Cambodge, en Indonésie, au Laos, en Malaisie, au Myanmar, etc. C’est une tortue de taille petite à moyenne, presque entièrement noire, sauf des taches blanches à jaune sur la tête. Elle est essentiellement aquatique et se déplace lentement ou reste immobile dans les plans d’eau avec une végétation dense. (La description et la photo viennent de Wikipedia, ici.)

អណ្តើកត្រចៀកក្រហម (tortue à oreilles rouges) Trachemys scripta elegans ; fr. : tortue de Floride ; ang. red-eared slider, red-eared terrapin
La tortue de Floride a une longévité évaluée à environ 50 ans. Lorsqu’elle est juvénile, sa nourriture se compose à 90 % de poisson et à 10 % de végétaux. C’est une espèce extrêmement populaire en France, mais elle est invasive et cause de nombreux problèmes. (La photo vient de l’article « tortue de Floride » de Wikipedia, ici.)

 

អណ្តើកបិទមុខ (tortue qui ferme le visage) : Cuora amboinensis ; fr. : tortue boîte d’Asie ; ang. : box turtle, Amboina box turtle, Southeast Asian box turtle
Cette tortue doit son nom khmer au fait que la tortue rentre la tête dans sa carapace en faisant pivoter une petite plaque se trouvant sur la partie ventrale, juste à l’arrière de la tête, qui se referme une fois la tête rentrée. À l’âge adulte, elle atteint une taille d’environ 25 cm, et vit 30 à 35 ans. Elle est omnivore. (La photo vient de l’article de Wikipedia, ici.)

អណ្តើកព្រិច (tortue ‌à Melientha suavis)(1) Indotestudo elongata ; fr. : tortue à tête jaune ; ang. : elongated tortoise
Cette tortue a une carapace allongée, et est de couleur jaunâtre, tirant sur le brun-vert sur la carapace, celle-ci ayant des taches plus sombres. Elle atteint environ 30 centimètres de long pour un poids d’environ 3,5 kg, les femelles étant en général plus grandes que les mâles. (La description et la photo viennent de l’article de Wikipedia, ici.)
(1) Melientha suavis (ព្រិច [prich]) est un végétal dont les feuilles sont consommées à la campagne comme légume.

អណ្តើកមាស (tortue d’or) Manouria impressa ; fr. : tortue imprimée ; ang. : impressed tortoise
Cette tortue se rencontre en Asie du Sud-Est et dans le sud de la Chine. Elle possède une carapace et une peau de couleur brun-doré, d’où son nom en khmer. Elle est difficile à maintenir en captivité. Elle est appréciée pour sa chair par les populations locales. (La photo vient de l’article de Wikipedia, ici.)

 

 

អណ្តើកសកល (tortue commune) Heosemys annandalii ; fr. : tortue des temples à tête jaune, tortue d’Annandale ; ang. : yellow headed temple turtle
Il s’agit d’une tortue de grande taille, dont la carapace peut atteindre une longueur de 80 cm. La femelle est plus grande que le mâle. La tortue est herbivore. Elle se rencontre fréquemment au voisinage des temples bouddhistes, d’où le nom qui lui a été donné en français comme en anglais. (La photo vient du site de l’Asian Turtle Program, ici.)

 

អណ្តើកសោម (tortue divine) Heosemys grandis ; fr. : tortue asiatique géante des marais ; ang. : giant Asian pond turtle, Asian giant terrapin
Cette tortue se rencontre en Malaisie péninsulaire, en Birmanie, en Thaïlande, au Cambodge, au Laos et au Vietnam. Sa carapace peut atteindre une longueur d’une cinquantaine de centimètres. Elle apprécie un habitat semi-aquatique. (La photo vient de l’article de Wikipedia, ici.)

 

 

អណ្តើកស្រែ (tortue de rizière) Malayemys subtrijuga ; fr. : malayémide à trois arêtes ; ang. : Malaysian snail-eating turtle, rice field terrapin, Mekong snail-eating turtle
Cette tortue se trouve dans le bassin du Mékong, au Cambodge, au Laos, dans le sud du Vietnam et dans le nord de la Thaïlande. Elle apprécie plutôt les cours d’eau lents. Elle est omnivore. Ses mâchoires sont puissantes, ce qui lui permet de casser sans difficulté la coquille des escargots. (La photo vient de l’article de Wikipedia, ici.)

 

អណ្តើកស្លឹកទ្រូងខ្មៅ (tortue feuille à plastron noir) Cyclemys oldhamii (ou oldhami) ; fr. : tortue feuille d’Asie ; ang. : black plastron leaf turtle, Oldham’s leaf turtle
Cette tortue est présente en Asie du Sud-Est, et peut-être dans le sud de la Chine, dans la province du Yunnan. (La photo vient du site Reptile Database, ici.)

 

 

អណ្តើកស្លឹកទ្រូងលឿង (tortue feuille à plastron jaune) Cyclemys pulchristriata ; fr. : ? ; ang. : Eastern black-bridged leaf turtle, yellow plastron leaf turtle
Cette espèce est présente dans le sud de l’Indochine. Sa carapace est de couleur rougeâtre à brun. Le plastron est jaune en grande partie. Je n’ai pas trouvé son nom commun en français. (L’image vient du site de l’Asian Turtle Program, ici.)

 

អណ្តើកស្លឹកភ្នំក្រវាញ (tortue feuille de la chaîne des Cardamomes) Cyclemys atripons ; fr. : ? ; ang. : Western black-ridged leaf turtle, Cardamoms leaf turtle
La carapace de cette espèce est brun-rouge, ovoïde à allongée. Le plastron est jaune pour l’essentiel, avec ou sans lignes fines, noires. Elle est morphologiquement très proche de l’espèce précédente. Je n’ai pas trouvé son nom commun en français. (L’image vient du site Reptile Database, ici.)

 

អណ្តើកហ្លួង (tortue royale) Batagur baska ; fr. : tortue fluviale de l’Inde, tortue fluviale des Sundarbans, batagur malais ; ang. : Northern river terrapin, mangrove terrapin
La carapace de cette tortue peut mesurer jusqu’à 60 cm, et l’animal peut atteindre un poids de 18 kg. La surface supérieure de la carapace et les parties molles sont en général de couleur olive-brun, tandis que le plastron est jaunâtre. L’espèce fait partie de la liste des 100 espèces les plus menacées au monde. (La photo vient de l’article en chinois de Wikipedia, ici.)

Publicités
Cet article, publié dans Faune, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Faune : Tortues cambodgiennes

  1. Robert BRAND dit :

    Merci pour votre article. Quoique je connais bien de tortues du pays, je n’ai pas tous leurs noms ni en cambodgien ni en latin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s