Cinoche : Apsara, 1966

Le film Apsara (អប្សារា) est une comédie mélodramatique tournée en 1966 par le roi Norodom Sihanouk, qui en a été le réalisateur, le scénariste et le dialoguiste.
Le scénario est assez convenu : le général Ritthi, qui a pour maîtresse une veuve plantureuse, Rattana, découvre lors d’une représentation du ballet royal la très jeune danseuse-étoile Kantha. Il est ébloui par la beauté de la jeune femme, et s’empresse de demander sa main à sa mère, d’origine modeste, qui accepte la demande en mariage sans demander son avis à la jeune fille. Or, Kantha est éperdument amoureuse d’un jeune lieutenant de l’Armée de l’Air, Phaly. Le lendemain du mariage, alors que l’hymen n’a pas encore consommé, Kantha s’ouvre au général Ritthi et lui avoue qu’elle se destinait depuis son plus jeune âge au beau et fringant aviateur.
Pendant un combat aérien, Phaly est grièvement blessé. Le général Ritthi, ému par l’amour qui lie les jeunes gens, lui rend sa liberté. Rien ne s’opposera donc plus à l’union de Kantha et Phaly. Quant au général, il finira par épouser la veuve.
Le rythme du film, qui dure plus de deux heures, est plutôt lent. Le scénario ne réserve aucune surprise, et le jeu des acteurs est assez insipide. Cependant, le film permet de découvrir le Phnom Penh des années 1960, période dont de nombreux Cambodgiens conservent un souvenir idyllique. On peut voir au passage le White Building, œuvre architecturale contemporaine bien connue (qui vient d’être démoli), ainsi que le théâtre Chaktomuk.
Le film a été tourné à Phnom Penh, Kirirom et Sihanoukville. Le film est sorti à Phnom Penh le 20 août 1967 au cinéma Lux et le 21 août 1967 au cinéma Kirirom.
Le rôle de Kantha est joué par la princesse Buppha Dévi, qui démontre brillamment sa maîtrise de la danse du ballet royal.
On apercevra aussi, lors de la réception qui suit le mariage du général et de la danseuse étoile, le chanteur cambodgien le plus populaire de tous les temps : Sin Sisamouth, qui interprète deux chansons en duo avec la chanteuse Sieng Dy (សៀង ឌី).
Le film peut être visionné sur Youtube dans sa quasi-intégralité (en VO, sans sous-titres). En France, il est accessible au CNC à la BnF (Paris) et à Bois d’Arcy (Yvelines).

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s