Vann Molyvann, The Man Who Built Cambodia

On a appris le 28 septembre 2017 la triste nouvelle du décès de Vann Molyvann.
Van Molyvann (វណ្ណ មូលីវណ្ណ), né en 1926, est considéré comme le père de la nouvelle architecture khmère. Après des études à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts à Paris, il rentre au Cambodge en 1956. Après des débuts difficiles, il est remarqué par Norodom Sihanouk qui lui confie la construction de très nombreux bâtiments publics. Après le coup d’État du général Lon Nol en 1970, il quitte le Cambodge pour se réfugier en Suisse. Il revient au Cambodge après les accords de Paris en 1991, et dirige d’abord l’Autorité Apsara, avant d’en être écarté.
Parmi les constructions les plus marquantes de Vann Molyvann, on peut citer :
Le Hall de conférences Chaktomuk (ou théâtre Chaktomuk) (សាលសន្ទីសីតចាតុមុខ)
Le Monument de l’Indépendance (វិមានឯករាជ)
Le Stade National, ou Stade olympique de Phnom Penh (ពហុកីឡាដ្ឋានជាតិអូឡាំពិក)
La Résidence d’État de Chamkarmon (វិមានរដ្ឋចំការមន)
Les « Cent Maisons » (ផ្ទះ១០០) (ensemble résidentiel construit par la Banque Nationale du Cambodge pour ses collaborateurs)
Théâtre National Preah Suramarit (សាលមហោស្រពជាតិសុរាម្រឹត) (détruit par un incendie en 2008)
L’Institut des Langues Étrangères (វិទ្យានស្ថានភាសាបរទេស)
Le Sénat (ព្រឹទ្ធសភា)
Le célèbre White Building (appelé aujourd’hui អគារប៊ូលឌីញ ou ប៊ូលឌីញស) (qui vient d’être démoli, en juillet 2017)
Un film de Haig Balian et Chrisopher Rompré, intitulé The Man Who Built Cambodia, relate la vie et la carrière de cet architecte emblématique du renouveau khmer. Ce film est disponible, de façon aléatoire, sur Youtube (je l’ai visionné à nouveau aujourd’hui ici). On peut aussi consulter le site en anglais du film, ici.
Le Phnom Penh Post a consacré un long article à Vann Molyvann, ici.
Ci-dessous, une maquette du Stade National (l’image vient du site Vann Molyvann Project, ici) :

Publicités
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Vann Molyvann, The Man Who Built Cambodia

  1. bergesche dit :

    Et bien sûr le célèbre White Building, que les responsables n’ont pas eu la décence de laisser debout tant que Vann Molyvann était en vie. Je ne peux pas m’empêcher de penser que ce fut le coup de grâce.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s