Proverbe : Les chiens ne font pas des chats

Dans le roman An Apsara of Maha Nokor, la romancière, pour illustrer le fait que l’une des filles de Jayavarman VII est aussi experte dans le maniement des armes que son auguste père, utilise un proverbe khmer bien connu, dont on peut trouver l’équivalent dans de nombreuses autres langues :
ស្លឹកឈើជ្រុះមិនឆ្ងាយពីគល់។ [sleǔk chhœu chrǔh měn chhgay pi kǔl]
ស្លឹកឈើ [sleǔk chhœu] feuille d’arbre
ជ្រុះ [chrǔh] tomber (p.ex. pour les feuilles d’arbre, les cheveux)
ឆ្ងាយ [chhgay] loin
គល់ [kǔl] tronc, souche
La traduction littérale est donc : « La feuille ne tombe pas loin du tronc ».
Du point de la forme, l’expression qui me semble la plus proche est le proverbe anglais qui dit : « The apple never falls far from the tree » (La pomme ne tombe jamais loin de l’arbre).
En chinois, on dit : « un père tigre ne donne pas un fils chien » : 虎父无犬子 [hǔfù wú quánzǐ]. Pour les Chinois, cette expression est plutôt laudative, et sert à mettre l’accent sur le talent que les enfants ont hérité de leur père.
L’espagnol recourt également aux félidés dans l’expression « De padres gatos, hijos mininos » (Les minets sont les descendants des chats).
En français, enfin, l’expression « Les chiens ne font pas des chats » me semble avoir un sens très proche du proverbe khmer.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s