Expression : Tonnerre annonciateur

Dans le premier chapitre de son ouvrage Les Khmers daeum, Marie Alexandrine Martin cite une expression fort imagée, utilisée pour parler du tonnerre matinal qui retentit à la fin de la saison des pluies, en octobre-novembre. Ce tonnerre, explique-t-elle, « conseille aux escargots de montagne de se trouver un gîte avant la sécheresse. (…) De même pour les petits crabes de rizière, ou ceux qui habitent les berges des fleuves et le bord de la mer. »
L’expression mentionnée par M. A. Martin est la suivante :
ផ្គរផ្ដាំក្ដាមខ្យង [phkô phdǎm kdam khchyâng], littéralement : le tonnerre fait ses recommandations aux crabes et escargots
ផ្គរ [phkô] tonnerre
ផ្ដាំ [phdǎm] conseiller, recommander
ក្ដាម [kdam] crabe
ខ្យង [khyâng] escargot (Note : Le mot ខ្យង, traduit par « escargot », s’applique en fait à tous les gastéropodes, marins ou terrestres. L’orthographe khmère du mot suggère la prononciation [khyâng], mais la prononciation courante est plutôt [khchyâng].)
Le jeu d’allitérations et d’assonances confère, me semble-t-il, beaucoup de poésie à l’expression.

Cet article, publié dans Expressions, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s