Idiotismes : Aux calendes grecques

L’expression populaire française « renvoyer aux calendes grecques » signifie « renvoyer à une date qui n’existe pas ». On l’utilise pour qualifier un fait qui n’a aucune chance de se réaliser. On utilise aussi des expressions telles que « à la Saint Glin-glin » ou « la semaine des quatre jeudis ».
Pour exprimer la même idée, les Khmers utilisent une expression imagée, qui signifie littéralement « lorsque les chevaux se verront pousser des cornes » : ដល់សេះដុះស្នែង [dâ̆l séh dŏh snaêng]. (Il n’est peut-être pas inutile de préciser que la mythologie cambodgienne ne connaît pas la licorne.)
Dans le même ordre d’idée, les Khmers utilisent une autre expression, très certainement traduite du français : quand les poules auront des dents, ដល់មាន់ដុះធ្មេញ [dâ̆l moăn dŏh thmégn].

Publicités
Cet article, publié dans Idiotismes, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s