Proverbe : Le papier ne peut pas envelopper la braise, bis

Le 6 août 2012, je publiais sur Khmerologie un billet consacré à un proverbe bien connu : ក្រដាសមិនអាចខ្ចប់ភ្លើងបានទេ, littéralement « Le papier ne peut pas envelopper la braise ».
Ce dicton khmer est également connu des Occidentaux, car il a servi de titre au fameux documentaire que Rithy Panh a consacré en 2007 à l’exploration de la vie de jeunes prostituées cambodgiennes. (Voir la bande annonce ci-dessous.)
Je n’ai pas vraiment de nouveau commentaire qui pourrait éclairer ce proverbe sous un jour différent, mais j’ai découvert il y a peu qu’il était en fait la traduction littérale d’un dicton chinois : 纸包不住火 [zhǐ bāobùzhù huǒ], dont le sens est identique, i.e. que tout secret finit par percer tôt ou tard.

Cet article, publié dans Proverbes, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s