Cinoche : Jailbreak

En 2017 est sorti au Cambodge un film d’action qui a connu un certain succès : Jailbreak.
Le scénario est simplissime : un mafieux surnommé Playboy est arrêté. Une équipe de policiers cambodgiens d’élite assistés d’un membre du GIGN (franco-khmer) est chargée d’escorter Playboy en prison.
Madame Butterfly, cheffe de la bande mafieuse à laquelle appartient Playboy, tente de le faire assassiner avant qu’il ne dévoile trop d’informations à la police. Pour cela, elle recrute un caïd de la prison pour qu’il réduise définitivement Playboy au silence. Les policiers cambodgiens et le membre du GIGN se retrouvent en pleine mutinerie, et tentent de sauver leur peau en même temps que celle de Playboy.
Les répliques de Madame Butterfly, alias Céline Tran (connue sous le nom de Katsuni par les amateurs de films X) frisent le ridicule : son khmer est incompréhensible ou presque (même avec les sous-titres) et son anglais est hilarant. Jean-Paul Ly s’en sort correctement dans le rôle de Jean-Paul, le membre du GIGN. (Jean-Paul Ly a été interviewé par le Petit Journal du Cambodge, l’interview est à lire ici.)
La prestation de Tharot Sam, dans le rôle de la policière cambodgienne Tharot, est en revanche tout à fait honorable. Il faut dire que, à l’instar de plusieurs autres acteurs présents dans le film, elle est une vraie experte des arts martiaux cambodgiens. Sur Tharot Sam, je vous invite à lire sur le Cambodge Mag en ligne un article qui lui est consacré.
Jailbreak est un film « de baston » et il faut dire à son crédit que les scènes de combat sont plutôt bien réglées et efficaces. C’est sans doute la raison pour laquelle Netflix a acquis les droits de ce navet et le diffuse sur son réseau. Et c’est grâce à Netflix aussi que le film a acquis une certaine renommée sur le plan international.
Wikipedia consacre un article en français à ce film, ici. Et Le Monde s’est même fendu en mars 2017 d’un article curieusement enthousiaste consacré à ce nanard, voir ici.
L’image de l’affiche ci-dessous vient du site IMDB, qui attribue une note de 5,6/10 à Jailbreak.

Cet article, publié dans Cinéma cambodgien, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s