Faune : Martin-pêcheur d’Europe

J’étudiais hier un poème d’un auteur chinois du Ve siècle, Bao Zhao (鲍照 [bào zhào]), dans lequel était évoqué un « voile orné de plumes ». La note explicative précisait que ce genre de voiles était populaire dans la Chine ancienne, et que les plumes utilisées pour la décoration étaient le plus souvent des plumes de martin-pêcheur d’Europe, en chinois cuìniǎo (翠鸟), littéralement « oiseau de jadéite », nom binomial Alcedo atthis. Wikipedia possède ici un article consacré à cette espèce. Voici le volatile en question, et il est vrai que son plumage est superbe, aussi n’est-il pas étonnant que les anciens Chinois s’en soient servi comme élément décoratif :

Martin-pêcheur d’Europe (crédits photo : Andreas Trepte / CC BY-SA)

Selon Wikipedia, les principales caractéristique de cette espèce sont :
– une livrée brillante et très colorée (bleue sur le dessus, rousse et blanche sur le dessous) ;
– un bec long et fin ;
-un corps court et trapu ;
– une taille approximative de 16 cm et un poids d’environ 40 g.
En regardant la carte de sa répartition géographique, je m’aperçois que malgré le qualificatif d’« Europe », l’espèce est présente sur une vaste aire, qui part de l’Europe et va jusqu’au Japon et à l’Asie du Sud-Est. Il est donc présent au Cambodge.
Je trouve sur cette page Facebook le nom khmer de l’espèce : il s’agit du [châ-chat kreum] ចចាតក្រឹម. En khmer, le mot [châ-chat] ចចាត sert à désigner quelques espèces de martins-pêcheurs. Le mot [kreum] ក្រឹម désigne quant à lui des poissons combattants du genre Betta.
La liste évoquée ci-dessus (qui énumère quelque 535 espèces d’oiseaux avec leurs noms khmers, binomiaux et anglais) recense encore deux autres espèces appelées [châ-chat] : ចចាតត្រចៀកខៀវ ([châ-chat trâ-chiek khiev], « châ-chat à oreilles bleues »), i.e. le martin-pêcheur méninting, Alcedo meninting, et ចចាតតូចចុងខ្នងក្រហម ([châ-chat tôch chong khnâng krâ-hâm], « petit châchat à extrémité du dos rouge), i.e. le martin-pêcheur pourpré, Ceyx erithaca. On trouve au Cambodge d’autres martins-pêcheurs, mais ils ne sont pas appelés « châ-chat ».
Ci-dessous, le martin-pêcheur méninting et le martin-pêcheur pourpré. Les deux photos viennent aussi de Wikipedia :

Martin-pêcheur méninting (crédits photo : Bernard DUPONT from FRANCE / CC BY-SA)
Martin-pêcheur pourpré (crédits photo : Bernard DUPONT from FRANCE / CC BY-SA)
Cet article, publié dans Faune, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s