Intermède musical : House of the Rising Sun, Cambodia Space Project

Nous avions déjà vu ici la version khmère chantée par Sin Sisamouth du tube américain House of the Rising Sun (cela vous parlera plus peut-être si je vous dis que c’est la version originale du tube de Johnny : Les Portes du pénitencier), je vous propose de découvrir aujourd’hui l’interprétation que donne de cette chanson le groupe Cambodia Space Project.
Ce groupe cambodgien est dirigé par un tasmanien, Julien Poulson. La chanteuse du groupe s’appelle Srey Thy. Cette formation musicale est surtout connue pour ses reprises de chansons célèbres de l’âge d’or du rock cambodgien (les années 60-70). Il se produit souvent à l’étranger.
(Si vous voulez en savoir plus sur Cambodia Space Project, vous pouvez aller consulter leur site en anglais, ici.)
Voici donc le clip de leur interprétation de House of the Rising Sun (sur Youtube) :

Advertisements
Cet article, publié dans Chansons khmères, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s